Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un masque de carnaval pour se révolter

"Opération Libertad", contribution suisse à la Quinzaine des réalisateurs.

23 mai 2012, 00:01
data_art_6055075.jpg

Le Suisse Nicolas Wadimoff avait affaire à forte concurrence hier matin à Cannes. A l'heure où il présentait pour la première fois "Opération Libertad" à la Quinzaine des réalisateurs, la foule se ruait voir Brad Pitt dans "Cogan: la mort en douce" (lire ci-dessous). Le Genevois a néanmoins réussi à remplir la salle, qui a réservé un bon accueil au film.

"Alors ces révolutionnaires suisses? On n'a pas l'habitude de voir ça...", s'amusait le sélectionneur Edouard Waintrop à la fin de la projection. Nicolas Wadimoff a souligné que sa fiction était inspirée de faits réels: "La Suisse, médiatrice dans des situations de conflit, est aussi médiatrice pour d'autres groupes. Elle a servi à l'époque de base arrière aux Brigades rouges et à d'autres mouvements. Avec Jacob Berger, qui a écrit le scénario, nous connaissons des activistes. Ce que nous décrivons aurait pu se passer."

Une certaine révolution suisse

De l'intrigue...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias