Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Tous les films ne mènent pas à Rome

Woody Allen poursuit son tour d'Europe avec un film choral plutôt décevant. A voir à la rigueur, histoire de patienter jusqu'au prochain.

04 juil. 2012, 00:01
data_art_6189144.jpg

"To Rome with Love" de et avec Woody Allen. Avec Alec Baldwin, Jesse Eisenberg, Ellen Page, Penélope Cruz...

A 76 ans passés, Woody Allen s'ingénie à faire mentir l'adage "les voyages forment la jeunesse". Quittant son New York adoré dès 2005, le réalisateur de "Hollywood Ending" accomplit depuis lors un tour cinématographique des capitales européennes avec plus ou moins de bonheur.

Après Paris l'an passé, qui lui avait particulièrement réussi ("Minuit à Paris"), le sieur Allen a installé son plateau de tournage à Rome pour y tourner son quarante-deuxième long-métrage.

Tourisme amoureux

Avouons-le sans ambages, en comparaison de sa fantaisie parisienne, ce millésime est plutôt décevant, tout juste une promenade agréable dans la lumière chaude et vibrante de la Ville Eternelle, très bien rendue il est vrai par la photographie de Darius Khondji, devenu l'un des collaborateurs attitrés du Molière de la comédie de moeurs. Invoquant les mannes audacieuses de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias