Réservé aux abonnés

Pixar met le grand mystère des émotions à portée de tous

Les studios rachetés par Disney renouent avec le sublime en nous faisant entrer dans la psyché bouleversée d'une fillette au seuil de l'adolescence.
07 août 2015, 15:32
data_art_9219900.jpg

Depuis leur rachat par Disney en 2006, les studios Pixar avaient un brin perdu de leur mordant, se bornant à multiplier des suites souvent décevantes, à l'exemple de "Cars 2" ou de "Monstres Academy". Si la qualité et l'intelligence de l'indicible "Toy Story 3" ne prêtaient pas à discussion, l'originalité renversante de "Vice-versa", leur quinzième long métrage, fait aujourd'hui l'effet d'une véritable bombe au royaume par trop poli des images de synthèse. Cette nouvelle petite merveille d'inventivité met résolument le cap sur nos états d'âme les plus secrets, en révélant rien de moins que l'i...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois