Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Chewy, un retour aux airs de bravade

29 août 2011, 12:01

?Bravado!?... Un terme anglais emprunt? ? l'espagnol qui signifie selon le contexte ?audace?, ?fougue? ou ?bravade?. Rajoutez-y un point d'exclamation et vous aurez une id?e de l'?tat d'esprit conqu?rant dans lequel le groupe lausannois revient aux affaires en cette fin d'?t? caniculaire. Dissout en 2003 apr?s sept ans de route et de d?cibels, Chewy est bel et bien de retour avec un nouveau line-up et un splendide troisi?me album, peut-?tre plus pos? et nuanc? que les opus pr?c?dents, mais tout aussi ?l?gamment cisel?.

Il y a bien longtemps...

Mais tout d'abord, un peu d'histoire... Il y a bien longtemps, dans une galaxie musicale qui pourra para?tre lointaine (ni t?l?phone portable, ni Facebook, ni Myspace...) Chewy poussait ses premiers br?mes rock n'roll, fortement inspir? par le rock ind? de Dinosaur Jr et les guitares jou?es jouissivement trop fort de Jay Mascis.

Pr?cisons ici que les fr?quents emprunts ? la terminologie Star Wars sont un tic d'?criture r?current lorsqu'on r?dige sur Chewy, ce nom ?tant le diminutif de Chewbacca, le wookie copilote du Faucon Millenium de Han Solo... Parenth?se ferm?e...

D?s ses tonitruants d?buts en 1996 donc, Chewy est sign? par le label londonien Fierce Panda, qui a ?galement d?nich? Placebo ou Coldplay. S'ensuivent trois albums encens?s par la presse (?Chewy?, ?What took you so long? et ?Somanydynamos?), des concerts qui les m?neront jusqu'au Japon et un succ?s qui restera pourtant plus d'estime que comptable. Mais Chewy a le premier ouvert une br?che internationale dans laquelle s'engouffreront toute une vague de groupes romands par la suite.

?On ?tait fatigu?s?

?Quand on s'est arr?t?s en 2003, j'?tais soulag?. Je crois qu'on l'?tait tous. On ?tait fatigu?s. On avait essay? d'en vivre, mais ?a n'avait pas vraiment march?...?, raconte Greg Wicky, chanteur, guitariste et fondateur du projet. Lui qui avait commenc? ? emmener Chewy sur les terres d?nud?es du songwriting am?ricain sort alors deux disques sous le nom de Pendleton, ?Grounded For A Year? et ?No Dragons On These Streets?, des albums d'une folk classieuse et d?pouill?e. ?J'y ai ?galement investi beaucoup d'?nergie, mais ?a n'a pas donn? grand-chose...?, sourit-il.

Retrouver l'envie

Passer ? l'?ge adulte lorsqu'on r?ve de tourn?es et de gloire rock n'roll n'est pas chose ais?e... En 2006, Greg Wicky fait son deuil de ses aspirations musicales et se retire de la lumi?re... Mais durant cinq ans, il continue d'?crire, selon son inspiration. ?J'ai eu une phase o? je n'avais plus trop d'id?es... J'ai laiss? passer quelques ann?es... Mais j'ai toujours continu? ? composer pour moi, ? faire des maquettes...? Jusqu'? ce que l'envie du groupe, du volume, des concerts, lui revienne. ?C'est en reprenant que j'ai r?alis? ? quel point tout ?a m'avait manqu?, s'exclame-t-il, presque surpris de trouver autant de satisfaction dans le simple fait de jouer. ?Je me r?jouis des r?p?tes, c'est dire...?

Un nouveau Chewy

Ainsi rena?t l'an dernier Chewy, resoud? sous une nouvelle formule autour de Greg Wicky. Au bassiste originel s'ajoutent Guillaume Conne et Sandro Lisci, tous deux multi-instrumentistes d?j? crois?s au sein de Rosqo, autre formation en vue de la ?famille? rock lausannoise. Mais cette fois, Greg opte pour le l?cher-prise. ?Je suis heureux aujourd'hui de faire de la musique de cette mani?re, sans la pression de la r?ussite ? tout prix. Je peux travailler avec beaucoup plus de qui?tude qu'? l'?pooque. C'est bien plus sain. Et c'est pour beaucoup d? aux gens avec qui je joue. Avec eux, j'ai vraiment retrouv? le plaisir.?

M?me s'il se souvient parfois avec nostalgie de cette ?re o? ?Sonic Youth passait sur MTV et tout le monde trouvait ?a normal?, Greg Wicky se sent bien dans l'?poque, m?me si la dimension mythique du rock a pris un coup. ?A la place de TV, on a Youtube. C'est cool, mais ?a ne rapporte pas un radis aux artistes qui y sont... C'est assez repr?sentatif de notre temps... Mais peut-?tre que pour les musiciens c'est ?a la normalit?. Peut-?tre que l'?re de gloire 1960-1990 c'?tait une aberration...?

Le plaisir comme moteur

Le plaisir comme seul moteur... Avec ?Bravado!? Chewy signe un disque d'une maturit? instrumentale totale, entre boogie rock roublard (?Rock Band?), ballades folk majestueuses (?Find A Home?, ?My Name?), ou envol?es indie rock comme ? la belle ?poque (?Don't Forget Me?, ?If You Had A Heart?). Un album qui, par sa fra?cheur et son honn?tet?, fait un bien ?norme. ?Nous ne serons pas des h?ros, mais c'est peut-?tre aussi bien. Car les h?ros meurent seuls?, chante Greg Wicky sur ?Won't You Come?. Tout est dit...

?Bravado!?, Chewy
Two Gentlemen, 2011.
www.myspace.com/chewytherockband

Votre publicité ici avec IMPACT_medias