Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Archives enterrées

08 déc. 2007, 12:00

Le futur centre d'archivage de la Cinémathèque suisse, à Penthaz (VD), sera sous-terrain. Le projet architectural présenté hier à Lausanne prévoit une remise en forme des bâtiments existants. «Le projet sélectionné est le moins onéreux», a indiqué Christophe Patthey, de l'Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL). Selon une première évaluation, sa réalisation coûtera entre 40 et 50 millions de francs.

Le projet, nommé «Pan Tau», est signé des architectes zurichois de EM2N. Il a été choisi à l'unanimité devant ceux de treize autres bureaux. L'équipe lauréate a par exemple réussi la mue de l'ancienne fabrique de Toni, devenue l'un des lieux les plus branchés de Zurich.

Le directeur de la Cinémathèque, Hervé Dumont, souligne pour sa part qu'il ne s'agit pas de créer une «maison du cinéma», avec salles d'exposition, de conférence et cafétéria: «Penthaz est destiné à l'étude, à l'archivage et à la conservation.» Le jury a été séduit par le fait que le futur centre de stockage sur trois niveaux sera entièrement enterré. Seul l'escalier de secours sera visible.

L'agrandissement et l'assainissement étaient devenus indispensables car les conditions d'archivage étaient insuffisantes. La climatisation instable et l'humidité menaçaient les collections. En outre celles-ci croissent si vite que les locaux arrivaient à saturation. Les travaux pourraient débuter en 2009 et le centre être mis en service en 2011-2012. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias