Alagna attaque la Scala

Le ténor français Roberto Alagna a dit hier vouloir obtenir des dommages-intérêts de la Scala de Milan. L'opéra a décidé de le remplacer pour les prochaines représentations d'Aïda après sa sortie fracassante de scène dimanche à cause de sifflets du public. L'avocat du ténor a affirmé être en possession d'un «certificat médical démontrant que le maestro a été pris d'un malaise quand il a quitté la scène, en partie à cause du choc que lui ont procuré les sifflets et les huées».
01 août 2015, 23:48

«J'ai informé le théâtre de ce malaise, mais ils ont refusé de le prendre en considération», a-t-il ajouté, précisant que Roberto Alagna avait l'intention de «demander réparation pour le dommage subi».

Roberto Alagna, 43 ans, qui jouait le général égyptien Radamès dans l'opéra de Giuseppe Verdi mis en scène par Franco Zeffirelli, avait brusquement quitté la scène dimanche après avoir été sifflé et hué par une poignée de spectateurs. / ats-afp