Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Tsonga, trente ans après Noah?

Le meilleur Français peut-il détrôner Nadal et succéder à son grand "frère"?

29 mai 2013, 00:01
data_art_7091343.jpg

Souvenez-vous. Ce service au centre, ce retour trop long qu'il accompagne fébrilement du regard, cette poignée de mains fugace qu'il regrettera beaucoup plus tard et ce père qui descend des tribunes pour l'embrasser à même le court. Il y a trente ans, Yannick Noah, l'homme aux dreadlocks et aux dents de la chance, remportait Roland-Garros. Depuis, la France entière attend son successeur. Henri Leconte aurait pu être celui-là: il a échoué en finale (1988). Cédric Pioline, lui, s'est arrêté un tour plus tôt (1998). Se pourrait-il que cette année soit la bonne?

A Paris comme en province, on y croit sans trop y croire. Certes, Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gilles Simon, Benoît Paire, Jérémy Chardy et Julien Benneteau sont tous têtes de série. Certes, Gaël Monfils, redescendu à la 109e place mondiale, a créé une énorme surprise en éliminant Tomas Berdych (ATP 6), lundi. Or, aussi talentueux soient-ils, ces nouveaux...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias