Chiudinelli ne retrouvera pas Wawrinka en quart de finale

Au tournoi ATP de Tokyo, Stanislas Wawrinka a confirmé son regain de confiance et de forme. En quart de finale, il retrouvera le Français Gaël Monfils, qui a éliminé le Bâlois Marco Chiudinelli.

08 oct. 2009, 10:30

Stanislas Wawrinka s'est facilement qualifié pour les quarts de finale du tournoi ATP de Tokyo en disposant de l'Allemand Simon Greul (ATP 71) 6-3 6-2. Le Vaudois, no 23 mondial et tête de série no 7 de l'épreuve nippone, n'aura toutefois pas le plaisir d'affronter au prochain tour le Bâlois Marco Chiudinelli (ATP 100), battu 7-6 6-3 par le Français Gaël Monfils (ATP 13).

La confiance semble revenir peu à peu du côté de Wawrinka, qui avait connu une fin d'été très décevante avec deux éliminations de suite dès son entrée en lice à Cincinnati et à l'US Open, ainsi qu'une piètre défaite en double dans le barrage de Coupe Davis en Italie. Le Vaudois n'a jamais tremblé face à un adversaire qu'il affrontait pour la première fois.

Le no 23 mondial s'est notamment appuyé sur un service performant, claquant neuf aces et remportant pas moins de 87% des points disputés sur sa première balle. En outre, Wawrinka n'a concédé qu'une seule balle de break, dans le premier set, qu'il a écartée.

Comme contre Nikolay Davydenko à l'US Open et Jo-Wilfried Tsonga la semaine passée à Bangkok, Marco Chiudinelli, lui, a manqué sa chance au pays du soleil levant. Si Monfils constituait certes un obstacle ô combien élevé pour le tout frais membre du top 100 mondial, ce dernier peut néanmoins nourrir des regrets.

Car cela fait trois fois que le Bâlois, opposé à des joueurs de tout premier plan, gâche l'opportunité de frapper un grand coup sur le circuit. Mené 5-2 dans le premier set, il est revenu à 5-5 et a ensuite fait preuve d'une grande autorité pour décrocher un tie-break. Dans le jeu décisif, il a même mené 5-4 avec deux services à suivre, avant de s'écrouler et de perdre les trois points suivants (7-5).

Perdant son service d'entrée de seconde manche, il n'a pas su recoller au score, et ce malgré trois balles de break pour revenir à 3-3. Rageant, d'autant plus qu'au prochain tour, le Bâlois aurait pu défier Stanislas Wawrinka. Au lieu de cela, le no 2 suisse en découdra avec un Monfils, contre lequel il mène 2-0.

Ce bilan doit toutefois être replacé dans son contexte. Les deux seules confrontations entre le Vaudois et le résidant de La Côte remontent en effet en qualifications à Lyon en... 2004 et au tournoi de New Haven en... 2007. Demi-finaliste puis quart de finaliste à Roland-Garros ces deux dernières années, Monfils a intégré le top 10 pour la première fois de sa carrière en 2009, y passant jusque- là 14 semaines. Et il vient de remporter son deuxième titre ATP, il y a quelques jours à Metz. /si