F1 – Grand Prix d’Émilie-Romagne à Imola (I): Hamilton le plus rapide des essais libres

A l’issue de l’unique séance d’essais libres du Grand Prix d’Émilie-Romagne ce samedi à Imola, c’est Lewis Hamilton qui a réalisé la meilleure performance.
31 oct. 2020, 12:11
Confortable leader du classement des pilotes, Hamilton a devancé le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) de 0''297.

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de l’unique séance d’essais libres du Grand Prix d’Émilie-Romagne samedi sur le circuit Enzo et Dino Ferrari (4,909 km) à Imola.

Spécificité de cette épreuve qui ne figurait pas au calendrier avant la pandémie du nouveau coronavirus, elle ne comporte qu’une séance d’essais libres, au lieu de trois. Avant les qualifications à 14 heures, les pilotes et leurs écuries n’ont eu qu’une heure et demie, au lieu de quatre, pour se familiariser avec la piste, perfectionner leurs réglages et définir leurs stratégies.

Hamilton leader

Confortable leader du classement des pilotes, Hamilton a devancé le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) de 0''297 et son propre équipier finlandais Valtteri Bottas de 0''492.

Le reste du plateau est pointé autour de la seconde et au-delà, avec le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) 4e et le Monégasque Charles Leclerc, qui s’est longtemps plaint de la conduite de sa Ferrari, 5e. Suivent les Renault de l’Australien Daniel Ricciardo, 6e et de l’autre Français, Esteban Ocon, 7e.

Grand Prix sur deux jours

Ce Grand Prix sur deux jours, samedi et dimanche, devait être une expérience inédite, potentiellement synonyme de surprises, mais le paddock a eu droit à un avant-goût lors du GP de l’Eifel, en Allemagne début octobre, où les essais du vendredi ont été annulés à cause du mauvais temps.

Hormis la 3e place de Ricciardo, les résultats n’ont guère surpris: comme chaque week-end ou presque, la pole position et la victoire sont revenues à Mercedes, avec Bottas et Hamilton respectivement.

Un septième titre consécutif record pour Mercedes?

Dimanche, l’écurie allemande peut d’ailleurs s’offrir un septième titre consécutif record chez les constructeurs, un de plus que Ferrari entre 1999 et 2004. Au classement, les Flèches d’argent ont 209 points de plus que Red Bull. Avec 176 longueurs d’avance après la course, elles seront sacrées.

Avec 77 points d’avance sur Bottas et 94 sur Verstappen – les seuls autres candidats mathématiquement en lice - Hamilton, pour sa part, est proche d’un autre record: celui de sept sacres mondiaux, à égalité avec l’Allemand Michael Schumacher.

Imola, un nom mythique en F1

Nom mythique en F1, Imola a accueilli 27 GP entre 1980 et 2006. Le vétéran finlandais Kimi Räikkönen (41 ans, Alfa Romeo) est donc le seul sur la grille à avoir couru dans la catégorie reine sur le circuit sur lequel le Brésilien Ayrton Senna a trouvé la mort en 1994, lors d’un week-end qui a également coûté la vie à l’Autrichien Roland Ratzenberger.