Von Roll malmène la Birse à Choindez

25 avr. 2009, 04:15

Pauvre Birse. Après les PCB, les hydrocarbures! Hier, la rivière a subi une pollution à l'huile hydraulique suite au débordement d'un bassin de décantation de l'entreprise Von Roll, à Choindez. Près de 30 litres sont partis à l'eau. La faune piscicole a été épargnée.

L'alarme a été donnée par l'Office de l'environnement (ENV) du canton du Jura. A 10h30, les pompiers dépêchés à Choindez ont constaté que des hydrocarbures flottaient sur la surface de la Birse. Mais à ce moment, l'origine de la fuite et la nature exacte du produit n'étaient pas connues. Les pompiers du SIS 6/12, du Centre de renfort hydrocarbures de Delémont et de l'entreprise Von Roll - soit une bonne vingtaine d'hommes - se sont donc attelés à poser quatre barrages (deux absorbants, un de cavitation et un de récupération) et à rechercher la source polluante.

Vers 11h45, les mystères disparaissaient. «Un bassin de décantation de l'entreprise Von Roll trop rempli a débordé, laissant filer entre 20 et 30 litres d'huile hydraulique», a indiqué Jean-Marc Brahier, commandant du SIS 6/12, en ajoutant qu'un litre d'hydrocarbures pollue un million de litres d'eau. Par contre il n'a pas pu être déterminé depuis quand l'huile s'échappait. Difficile de savoir jusqu'où la pollution s'est propagée, mais des contrôles en aval ont permis d'observer quelques traces du côté de Soyhières, soit à neuf kilomètres de Choindez. Dès l'identification du problème, le bassin a été colmaté, vidé et lavé. Les pompiers ont œuvré durant tout l'après-midi.

Et les poissons dans tout ça? Pour s'enquérir d'éventuelles conséquences sur la faune piscicole, un représentant de l'ENV, Olivier Frund, ainsi qu'un garde-pêche, ont inspecté le tronçon de la Birse de Choindez à Soyhières. «Nous n'avons trouvé aucune mortalité de poissons ou d'autres animaux et tous les pêcheurs rencontrés le long du parcours nous ont confirmé cet état de fait», a indiqué Olivier Frund.

L'intervention ayant été rapide et efficace, la pollution a été arrêtée à temps. Toute conséquence pour l'environnement a ainsi été évitée, selon l'ENV. Pour confirmer qu'il s'agit bien de pollution à l'huile hydraulique, un échantillon a été prélevé et apporté au laboratoire à St-Ursanne, où il sera analysé. Une mesure purement formelle, précise Olivier Frun: «La nature de cette pollution ne fait pas de doute.» /mba-dwi

Von Roll malmène la Birse à Choindez