Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Vent nouveau pour la Chambre d'économie

Richard Vaucher succède à John Buchs à la présidence de la CEP.

19 mai 2011, 11:44

Richard Vaucher est le nouveau président de la Chambre d'économie publique du Jura bernois (CEP). Un président qui se déclare d'emblée atypique puisqu'il estime ne pas avoir la rigueur organisationnelle et le carnet d'adresses de John Buchs, ni la verve oratoire de Francis Koller. Une modestie sans doute exagérée, de la part du patron de VOH, une entreprise d'outillage horloger qui a déjà dû déménager par deux fois en raison de sa remarquable croissance.

Ce qui est certain en revanche, c'est que le nouveau président aura moins de temps à consacrer à la CEP que son prédécesseur. «John Buchs, sacrifiait un bon 30% à ce poste. Pour un retraité hyperactif, cela est possible mais pour un chef d'entreprise une telle charge serait trop lourde.»

C'est précisément cette réflexion qui avait conduit le comité sortant à créer un poste de directeur et à nommer à cet effet l'Imérien Patrick Linder.

Sortie de crise

Histoire de faire rapidement le bilan du sortant John Buchs, Richard Vaucher a expliqué la situation de crise dans laquelle la CEP se trouvait lors de son entrée en fonction, alors que la subvention du fonds de loterie venait d'être barrée d'un gros trait rouge par le Conseil exécutif. Aujourd'hui, les comptes s'écrivent en noir tandis que la CEP a repris des couleurs. L'immeuble qui lui appartient est désormais occupé ou loué jusqu'au dernier mètre carré, ce qui enlève un gros poids financier qui grevait les comptes auparavant.

Le nouveau président a ensuite expliqué ce que seront les nouvelles structures. Le directeur Patrick Linder aura parmi de nombreuses autres tâches, celle de représenter l'économie du Jura bernois hors de notre petite région, car ajoute Richard Vaucher, «cette région sait faire beaucoup de choses remarquables mais elle n'est pas championne du monde de la communication».

Nouvelles structures

Quant aux nouvelles structures qui ont été adoptées sans opposition, elles sont composées d'un conseil de direction de sept membres, eux-mêmes présidents d'autant de commissions. Le président Vaucher pilote également la commission stratégie et réflexion; Francis Koller, vice-président du conseil préside la commission club-entreprises; Olivier Miche préside la commission coaching; Olivier Voumard préside la commission industrie; Jean-Claude Liechti assure la présidence de la commission services; André Christen préside celle de l'artisanat et enfin Serge Rohrer préside la commission formation.

Le comité sortant est persuadé qu'avec ces nouvelles structures, la CEP gagnera en réactivité et en efficacité. Les nombreux membres présents ont dit par leurs votes massifs qu'ils sont du même avis. / bdr

Votre publicité ici avec IMPACT_medias