Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Vendlincourt se prononcera le 3 février

26 janv. 2008, 12:00

Les citoyens de Vendlincourt se prononceront le 3 février sur le projet de «Safetycar», un centre de formation et de sécurité routière prévu sur 15 hectares avec une piste de 2,7 kilomètres. L'issue du scrutin est incertaine. Cette installation (entre 10 et 12 millions d'investissements) ne va jamais accueillir de courses automobiles, même si le concept fait la part belle au pilotage sportif. Pour son promoteur, l'entrepreneur jurassien Florian Lachat, le projet «Safetycar Jura» aura des retombées positives sur l'économie et le tourisme. Des clients sont attendus de toute la Suisse, mais aussi de France voisine.

L'une des principales préoccupations des habitants concerne le bruit que génère un tel circuit automobile. Pour les milieux de protection de l'environnement, ce projet va porter atteinte au milieu naturel et patrimonial du village ajoulot (570 habitants). La Chambre jurassienne d'agriculture y est également opposée.

De son côté, le canton a apporté dès le départ son soutien, jugeant cette infrastructure compatible avec l'image du Jura, où se déroulent déjà des courses et des rallyes. / ats-réd

Votre publicité ici avec IMPACT_medias