Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une invitation qui ne va pas forcément de soi

Le vendredi 21 décembre, la population de Saignelégier est invitée à fêter le futur premier citoyen du canton, François-Xavier Boillat. La moindre? Par le passé, certaines réceptions du genre étaient réservées à des «privilégiés». Un verre et des petits fours à l'?il! Où et quand? A la halle du Marché-Concours le vendredi 21 décembre, pardi. Ce jour-là, la commune de Saignelégier fêtera le député PDC François-Xavier Boillat, qui aura été nommé le matin président du Parlement jurassien pour l'année 2008.

09 déc. 2007, 12:00

Cette agape est ouverte à tous les habitants du chef-lieu, qui ont été conviés à la fête via un tout-ménage. «C'est bien la moindre», doivent penser de nombreux citoyens-contribuables. Et pourtant. La pratique diffère selon les ans, en fonction des élus. Il n'est pas rare en effet que ce genre de réception soit réservé à des invités triés sur le volet. Comme ce fut le cas pas plus tard qu'il y a douze mois à Courtételle, quand la socialiste Nathalie Barthoulot arrosait son intronisation en présence de «privilégiés» uniquement. Point de verre dit de l'amitié. «J'ai eu l'idée d'associer la population de mon village à la fête et le Conseil communal m'a immédiatement suivi. C'est vrai que ça n'a pas toujours été le cas les années précédentes. C'est presque même une exception», confesse le futur premier citoyen du canton. Il est de coutume que c'est la commune où le président est domicilié qui rince ce genre de raout. Les autorités de Saignelégier ont donc dégagé une enveloppe de 10 000 francs. La manifestation débutera à 19h et réunira la fanfare du lieu et celle des Pommerats. Après les discours de circonstance (cinq) démarrera enfin le concert-apéritif. Le plus intéressant, diront certains... Par contre, le repas officiel se fera uniquement sur invitation (ministres, députés, huiles cantonales, famille et amis du président). Quelque 120 bristols sont partis.

A noter que Saignelégier répétera l'exercice exactement dans une année, le PCSI Vincent Wermeille étant appelé à la présidence du législatif jurassien pour 2009. Et on voit mal la population du chef-lieu être privée de canons et de petits fours... / GST

Votre publicité ici avec IMPACT_medias