Une étape cruciale de développement

09 juin 2009, 10:42

La diversification des activités, l'intensification de la coopération régionale et la garantie de prestations de service public, tels sont aujourd'hui les objectifs principaux que se fixe Celtor SA pour assurer son avenir. Une stratégie qui, comme l'expliquaient hier en marge de l'assemblée générale des actionnaires Vincent Chappuis, directeur, et Francis Kaempf, président du conseil d'administration, s'inscrit dans un environnement de plus en plus turbulent et imprévisible. L'année 2008 aura vu la mise en place d'une collaboration avec sol-E Suisse SA visant à l'étude de l'utilisation du potentiel énergétique des déchets (méthanisation et production d'hydrogène).

La coopération avec les partenaires d'Arc jurassien Déchets fut elle aussi fructueuse. Autre objectif pour 2009, lancer la première étape de la réalisation d'un système de management performant intégré à l'entreprise.

En termes financiers, avec un chiffre d'affaires de 9,11 millions (-1,16%) par rapport à l'année précédente, l'exercice 2008 peut être qualifié de stable. Une légère hausse est enregistrée de la part des activités du service public qui représente un peu plus de 20% du total. Malgré des dépenses extraordinaires (couverture d'exploitation), le bénéfice se monte à 90 000 francs.

La nouvelle organisation des données financières permet ainsi d'établir que la plus-value dont bénéficient annuellement les communes actionnaires s'élève à environ 1,5 million de francs, soit environ 45 francs par habitant. /rmv

Une étape cruciale de développement