Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une économie de 70.000 francs

Le Service des ponts et chaussées a décidé de modifier sa pratique lors de chutes de neige, afin de réduire la consommation de sel. Le salage n'interviendra désormais qu'à partir de la fin des travaux de déneigement complet.

04 févr. 2006, 12:00

Conséquences: il faudra un peu plus de temps pour que les routes redeviennent noires Cette pratique n'interviendra toutefois pas dans les situations de verglas. Dans tous les cas, le réseau jurassien restera praticable de 6h à 22 heures. Pour le canton, l'économie sera de l'ordre de 70.000 francs par an.

2000 tonnes!

Comme l'explique Jean Bianchi, inspecteur des routes, le Jura a utilisé l'an passé 2000 tonnes de sel pour un hiver rigoureux il est vrai. Pour économiser cette matière, la pratique va changer. Actuellement, un salage est pratiqué de manière provisoire lors du premier passage des chasse-neige.

Désormais, le salage interviendra uniquement après le deuxième passage de lame. En cas de températures persistantes et inférieures à - 8 degrés, les axes sans grand trafic seront laissés en tant que routes blanches, c'est-à-dire avec une couche de neige dure. Ces mesures vont permettre d'éviter l'épandage de 360 tonnes de sel dans la nature, avec à la clé une économie de près de 70.000 francs par hiver. Comment réagiront les automobilistes à ces nouvelles mesures? / MGO

Votre publicité ici avec IMPACT_medias