Une digue contre les inondations

17 avr. 2008, 12:00

La Ville de Delémont a entamé la construction d'une digue de 470 mètres de long et entre 1 et 1,5 mètre de haut le long de la Sorne, pour se protéger des inondations. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre de mesures urgentes après les crues de l'été 2007. Le coût de la digue, construite à une vingtaine de mètres de la rivière, est estimé à 180 000 francs. Sa réalisation va nécessiter quelque 4000 mètres cubes de matériaux provenant en grande partie des travaux de l'A16, soit l'équivalent de 650 camions. Les travaux doivent durer deux mois.

Cet ouvrage est aménagé dans le quartier de Morépont, qui abrite des bâtiments de l'administration, une zone régulièrement touchée par les inondations. Cette digue, d'une largeur entre 8 et 9 mètres à la base, aura une durée de vie de cinq ans, en attendant d'autres mesures, a indiqué hier la Municipalité. Une seconde digue, également en retrait de la rivière, sera réalisée dans le prolongement de celle de Morépont. Ces ouvrages constituent les pièces maîtresses des mesures urgentes décrétées par le Conseil communal delémontain après les inondations des 8 et 9 août 2007.

D'autres mesures urgentes ont été réalisées ou le seront bientôt, comme le curage du lit de la Sorne, l'entretien des berges, la mise au point d'un plan d'alarme ou l'acquisition de digues mobiles. A plus long terme, Delémont entend élargir le lit de la Sorne et en aménager les berges, un projet estimé à 12 millions de francs. Sans mesures de protection, le potentiel de dommages pour une crue «extrême» peut s'élever jusqu'à 100 millions de francs pour la Ville de Delémont, avaient estimé les autorités communales l'année dernière. / ats