Réservé aux abonnés

Un rapprochement intergénérationnel

A l'étroit, la crèche Les Lucioles lorgne du côté des Lovières.

15 avr. 2015, 00:01

Locataire depuis 2002 des locaux de l'ancienne entreprise d'horlogerie Paul-Virgile Mathez à la rue Albert-Gobat, la crèche tramelote Les Lucioles se sent de plus en plus à l'étroit. La direction de la crèche ainsi que le comité de l'association Les Lucioles ont planché sur un projet d'agrandissement et de rénovation des locaux actuels chiffré à plusieurs centaines de milliers de francs. Bien trop onéreux. Entre-temps, une opportunité s'est présentée par le biais d'une offre émanant de la future construction aux Lovières du bâtiment destiné à accueillir notamment des appartements protégés pour...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois