Un four explose à la Boillat

17 avr. 2008, 12:00

Les voisins de l'usine 1 du groupe Swissmetal à Reconvilier ont été réveillés lundi vers 3h30 par le bruit d'une forte explosion provenant de l'un des fours de l'entreprise. «J'ai d'abord pensé à une collision sur la route», a raconté l'un d'entre eux. «Mais, lorsque je suis sorti, il n'y avait que le chien de la voisine qui aboyait.»

Le four servant à ramollir les matières durcies lors des opérations de déformation a en fait partiellement explosé. Son couvercle a même crevé le plafond de l'atelier! La direction de Swissmetal s'est refusée à tout commentaire sur l'accident, qui n'a fait aucun blessé. Selon un ancien collaborateur, qui connaît bien l'installation, ce serait l'hydrogène utilisé dans le four qui aurait été en contact avec l'air. D'où l'explosion. «Il suffit de très peu de chose pour provoquer une fuite», explique encore cet ancien employé.

Avant de connaître les grèves, la Boillat disposait d'un service de maintenance et de contrôle. «Swissmetal a tout liquidé depuis», a ajouté encore cet ancien employé. «Il faut ainsi s'attendre à ce que ce genre d'accident se reproduise.» Le four endommagé avait été installé dans l'usine 1 à la suite du départ des deux presses, après des travaux de réaménagement des ateliers.

Sam Furrer, porte-parole du groupe, s'est refusé hier à tout commentaire sur la durée de réparation des installations endommagées. «Tout ce qui se passe dans nos murs relève des affaires internes à l'entreprise», a-t-il indiqué. / pou