Réservé aux abonnés

Un festival qui a du souffle

Les énergies renouvelables pour soutenir l'enfance meurtrie.

16 août 2012, 00:01
data_art_6300373.jpg

Mais où s'arrêtera François Vorpe? L'émotion suscitée par son livre, "Passionnément croque-mort", à peine retombée, voilà qu'il s'embarque sur un nouveau projet ambitieux. Lequel, il l'espère ardemment, lui permettra de faire un don substantiel aux fondations ELA et Theodora oeuvrant en faveur de l'enfance meurtrie. Avec quelques amis, il a en effet mis sur pied un grand Festival des vents, qui se déroulera du 14 au 16 septembre, à La Chaux d'Abel. Une manifestation présentée hier, au cours d'une conférence de presse, dans la localité précitée.

Promue maîtresse des cérémonies, la fraîche émou...