Un budget rose-rouge!

Crédit de près d'un million pour une station de traitement de l'eau aux Pommerats, caution de 1,3 million pour le Centre de loisirs et adoption du budget 2006: on parlera gros sous lors de la prochaine assemblée de commune du chef-lieu, fixée au 2 février.

26 janv. 2006, 12:00

L'an dernier, Saignelégier avait présenté un budget rouge vif (485.000 francs de découvert). Cette année, le budget, aux dires de Vincent Paupe, conseiller en charge du trésor, se présente un peu mieux, avec un déficit de 261.000 francs. Mais il ne faut pas se leurrer. Ce chiffre est atteint grâce à la nouvelle péréquation financière favorable au chef-lieu (bonus de 174.000 francs). On dira que les charges se montent à 7,8 millions, les recettes à 7,5 millions, la fiscalité représentant à elle seule 4,8 millions de francs de rentrées. La quotité d'impôt demeure fixée à 1,95 point, ce qui rend la localité attractive sur ce point.

Faible marge de manoeuvre

Les dépenses liées demeurent élevées, notamment les écoles (2,3 millions), en hausse constante, ainsi que l'aide sociale et la santé publique (778.000 francs). Comme le souligne Benoît Bouverat, caissier communal, la marge de manoeuvre financière de la commune est faible, à peine 13%. Cent mille francs iront à l'entretien des routes, 345.000 francs au découvert du Centre de loisirs et 715.000 francs aux intérêts et à l'amortissement de la dette.

A relever que les taxes restent inchangées, sauf celle de la step qui passe de 45 centimes à 90 centimes par mètre cube. Après plus de 25 ans de service, la station d'épuration aura besoin de certains soins. Une tranche de 54.000 francs est prévue cette année. /MGO