Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un bel élan de solidarité

La population s'est déplacée en nombre au premier Brunch de l'espoir en faveur de la fondation ELA Au soir du premier Brunch de l'espoir, samedi à Bévilard, Patrizio Maniaci, le président d'organisation, et son comité étaient plus que satisfaits. Durant toute la journée, la foule a accouru à la salle de spectacles pour assister aux différentes animations. Chacune et chacun désirait faire un geste en faveur des enfants atteints de cette terrible maladie qu'est la leucodystrophie, un mal qui atteint le système neurologique et qui se présente sous diverses formes (notre édition de samedi).

22 mai 2006, 12:00

Et lorsque Arnaud est monté sur scène en compagnie de sa maman, Myriam Lienhard, vice-présidente de l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA), et du Dr Blaise Greco, son médecin traitant, ce fut sans nul doute le moment le plus émouvant de la journée. Arnaud a suscité l'admiration par son courage, sa ténacité, sa foi en l'avenir, son goût de la vie et sa volonté de ne pas abandonner la lutte.

Tandis que les parents étaient installés pour déguster tranquillement le brunch, les enfants étaient pris en charge dans une salle réservée à leur intention. Deux choeurs, celui de l'école secondaire dirigé par Claude Hauser, et Choeur à coeur, conduit par Carine Jeanbourquin, ont contribué à faire oublier peines et chagrins afin que chaque convive aille au bout de ses rêves. Mentionnons encore la magistrale interprétation d'une oeuvre de Chopin par Emma Burgunder, une jeune pianiste élève de l'école secondaire.

Enchères prisées

Aussi bien la disco sirop, mise sur pied à l'intention des jeunes, que l'opération «Réalise ton rêve pour l'espoir», qui consistait à inviter les enfants pour une somme modique à monter dans une Ferrari ou une Porsche ou encore à enfourcher une Harley Davidson, ont ensuite connu un énorme succès. Sans oublier, bien sûr, la vente aux enchères avec Yves Châtelain comme commissaire-priseur et Marie-Annick Horton, Miss Jura 2004, pour présenter les lots, accompagnés de l'infatigable Arnaud qui mettait tout son coeur à faire monter les enchères. Le garçon s'est même séparé pour cette occasion d'un maillot que lui avait offert Zinedine Zidane un des parrains de l'association ELA.

Une paire de gants signée ayant appartenu au coureur automobile Michaël Schumacher a même atteint 1500 francs, la somme la plus importante de cette mise, qui a rapporté 12.000 francs au total. / MNI-Journal du Jura-réd

Votre publicité ici avec IMPACT_medias