Sylvain Astier s'en prend à l'exécutif

02 avr. 2008, 12:00

«Berne restera un canton bilingue même si le Jura bernois devait le quitter pour former un nouveau canton avec le Jura.» Ces propos du conseiller d'Etat Bernhard Pulver, rapportés par un quotidien lémanique il y a deux mois, font bondir le député radical Sylvain Astier. «On ne peut imaginer qu'une telle déclaration ait été prononcée sans aucune concertation avec le Conseil exécutif», avance l'élu prévôtois.

Dans une interpellation qu'il vient de déposer devant le Grand Conseil, Sylvain Astier demande au gouvernement à quand remonte cette décision qui veut que le canton reste bilingue même si le Jura bernois rejoint le Jura. «Et pourquoi le Grand Conseil n'est-il pas associé aux discussions sur ce sujet?», questionne-t-il. Le député radical souhaite aussi savoir combien de Romands sont nécessaires à un canton prétendument bilingue.

En fait, Sylvain Astier aimerait savoir si la déclaration de Bernhard Pulver a pour objectif de montrer la sortie du canton de Berne aux Jurassiens bernois. Et puisque toutes les questions sont permises, le Prévôtois ne se gêne pas de demander au Conseil exécutif s'il a mis au point des scénarios secrets misant sur le départ du Jura bernois... / mba