Retrait de permis confirmé

Un automobiliste qui avait fait recours contre le retrait pour un mois de son permis pour «dégivrage insuffisant» de son pare-brise a été débouté. La Chambre administrative du Jura a confirmé un premier jugement en ce sens.

19 janv. 2006, 12:00

L'autorité de recours de deuxième instance a considéré, dans son arrêt publié hier, qu'un conducteur qui circule avec une «lucarne» de 20 centimètres sur 30 compromet gravement la sécurité routière. Le fait que l'automobiliste n'ait circulé que sur une courte distance - environ 300 mètres - ne modifie pas la situation, a ajouté le tribunal.

Il voulait s'arrêter...

Le 5 janvier de l'an dernier, vers 0h45, cet automobiliste circulait avec un pare-brise partiellement dégivré et les vitres givrées lorsqu'il a été interpellé par la police. Le conducteur a affirmé avoir eu l'intention de s'arrêter pour terminer de nettoyer sa vitre, relevant que son comportement n'avait pas mis la vie d'autrui en danger. / ats