Plaidoyer pour la lecture

01 avr. 2008, 12:00

Depuis février 2005, la lecture est promue dans la partie francophone du canton de Berne grâce à un programme spécifique. Mais celui-ci arrivera à échéance en juillet 2009. Soucieuse de ne pas voir disparaître cette offre, Chantal Bornoz Flück (PS, La Heutte) a déposé hier une motion auprès de la Direction de l'instruction publique de ne pas abandonner ce service à la population.

Grâce à un poste à 30 pour cent, la responsable régionale du programme de promotion de la lecture pour le Jura bernois a établi un réseau important entre les nombreuses associations qui s'occupent de la lecture et les enseignants. Plusieurs projets ont vu le jour dans le but d'habituer les jeunes élèves à côtoyer des livres. «L'expérience démontre, qu'aujourd'hui, se plonger dans un livre ne va plus de soi», relève Chantal Bornoz Flück. «Il faudra du temps pour que les mentalités changent et que le livre et la lecture reprennent leurs places dans les foyers, lieu où l'apprentissage prend sa source.»

Bref, la députée de La Heutte juge ce poste indispensable et prie le conseiller d'Etat Bernhard Pulver, directeur de l'Instruction publique, de continuer à le financer. L'élue socialiste relève que la responsable travaille en collaboration avec les cantons du Jura et de Neuchâtel, qui ont d'ores et déjà renouvelé le mandat de leurs promoteurs de la lecture. / mba