Partenariat entre Locatis et Orange

Le partenariat entre l'opérateur de téléphonie mobile Orange et Locatis, PME située à Glovelier, a été présenté hier au Palais des congrès de Bienne. Après trois ans de développement et avec les conseils de l'opérateur, les ingénieurs de Locatis ont mis au point une balise permettant de retrouver un chien perdu. «La localisation est un des grands marchés du futur», prédit Adrian Schmucki, vice-président des «Residential channels» chez Orange. Selon l'Office fédéral de la statistique, 20.000 chiens environ s'échappent chaque année en Suisse et près de 5000 d'entre eux ne sont jamais retrouvés.

20 janv. 2006, 12:00

Le produit développé par Locatis se présente sous la forme d'une petite balise (8x4 cm environ, pour 80 g) dotée d'une antenne et d'une pile au lithium. Elle peut s'accrocher au collier du chien. «Si nous réduisions trop la taille de la pile, son autonomie en pâtirait», précise Pascal Bourquard, fondateur et président du conseil d'administration de Locatis (photo arch).

La localisation de l'animal se fait d'abord par GSM, le réseau de téléphonie mobile. Puis un positionnement à quelques mètres près sera transmis par satellite GPS. A noter que même si une carte SIM Orange équipe l'appareil, l'utilisateur n'a pas besoin d'être client chez cet opérateur. pour se servir de la balise (qui répond au doux nom de «PB 100»).

Distribué depuis trois semaines dans les magasins Orange, l'objet fonctionne dans toute la Suisse et pourra même être emporté à l'étranger à partir de février. / DGA-Journal du Jura

www.locatis.ch