Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Oppositions à une centrale d'appels sanitaires interjurassienne à Delémont

21 juin 2010, 13:43

Le projet de centrale interjurassienne d'appels sanitaires urgents (CASU) 144 localisée à Delémont suscite toujours plus de critiques à Bienne et dans le Jura bernois. Les opposants estiment que cette solution ne tient pas compte du bilinguisme.

Après la ville de Bienne et le Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne, c'est au tour du Centre hospitalier de Bienne et de l'Hôpital du Jura bernois de se prononcer aujourd'hui contre ce projet commun aux cantons de Berne et du Jura. Ces institutions répondent à la procédure de consultation du canton de Berne.

La centrale prévue à Delémont ne serait desservie qu'en français et ne tiendrait pas compte du bilinguisme, dénoncent les opposants. La région de Bienne serait ainsi desservie par la centrale cantonale à Berne ce qui pénaliserait les francophones. Le Jura bernois serait desservi par la centrale de Delémont ce qui poserait des problèmes aux germanophones.

Centrale bilingue
Aujourd'hui, c'est la société Ambulance Région Bienne qui assume un service d'appels d'urgence bilingue pour la région de Bienne et une partie du Jura bernois. Une solution qui doit être maintenue et étendue, déclarent les opposants au projet interjurassien. /ats
Votre publicité ici avec IMPACT_medias