Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Moins de morts sur les routes

Le canton de Berne a enregistré en 2005 le nombre le plus bas jamais recensé de décès sur les routes, avec 51 victimes. Il s'agit d'une baisse de plus de 25 pour cent. Le nombre des blessés a, lui, diminué de 8 pour cent.

08 févr. 2006, 12:00

Le niveau le plus élevé des décès lors d'accidents de la route avait été atteint en 1972, avec 248 victimes. Le nombre des décès recensés à l'intérieur des localités est passé de 27 en 2004 à 22 en 2005 et celui à l'extérieur des localités a diminué de 35 à 25.

La diminution du nombre des accidents, des blessés et des morts, en 2005, a coïncidé avec l'abaissement du taux d'alcool autorisé et l'augmentation des contrôles. Berne n'est pas un cas isolé. D'une façon générale, les routes suisses ont été plus sûres l'an dernier.

Cinq victimes dans la région

Dans le district de Courtelary, on a enregistré 53 accidents en 2005, contre 121 l'année précédente. Les blessés ont été presque trois fois moins nombreux. La baisse est moins spectaculaire dans les districts de Moutier et de La Neuveville. Ce dernier a comptabilisé 31 accidents, soit dix de moins. En Prévôté, on est passé de 110 à 89 accidents. Dans tout le Jura bernois, cinq personnes ont perdu la vie en 2005. / ats-mag

Votre publicité ici avec IMPACT_medias