Les petits chanteurs confirmés à Tavannes

La tournée des célèbres Petits Chanteurs à la croix de bois a failli tomber à l'eau en raison d'une décision de préfecture. Mais à Tavannes, on a touché du bois et l'église catholique accueillera bien les petites vedettes le 21 mai. Sauf retournement de situation.
05 mai 2009, 04:15

On a craint le pire à Tavannes après l'annulation du premier concert de la tournée des Petits Chanteurs à la croix de bois. C'était le 29 avril dernier à Paris. Le chœur lui-même, vieux de 102 ans, était menacé de disparition. La faute à qui? Au préfet de l'Oise, où est installé le siège de l'association. Un préfet qui veut interdire les concerts tant que les garçons ne sont pas rémunérés comme il se doit pour leurs prestations. L'association estime de son côté que son action s'inscrit dans le cadre d'un projet éducatif de formation.

«Une affaire qui est montée jusqu'à l'Elysée», a indiqué Vincent Gutfreund, l'organisateur du concert de Tavannes, lui-même ancien petit choriste durant quatre ans. Offusqué par cette décision, il ne comprend pas. «Cela fait plus de 100 ans que le chœur fonctionne de cette manière et c'est seulement maintenant qu'on veut l'interdire», clame celui par qui le concert est arrivé. Mais selon le patron des choristes, la suite de la tournée est assurée à 99%. Une dérogation aurait été trouvée. Du coup, on respire à Tavannes.

Destiné aux garçons âgés de 9 à 15 ans et issus de tous horizons, le célèbre chœur forme une famille réunie autour d'une école de vie gérée par une structure associative. Les enfants vivent dans un internat où ils partagent leur temps entre travail scolaire, formation musicale et vocale et tournées. Visages anonymes, voix d'anges, dans leurs aubes blanches, ces choristes parcourent environ 50 000 km par an. «A 13 ans, j'avais pratiquement fait le tour du monde», s'exclame le Tavannois de France qui a pu compter sur la collaboration des paroisses réformée et catholique pour organiser cet événement.

Comme le veut la tradition de ce chœur mondialement connu, les enfants sont toujours hébergés par les familles lors de leur tournée. Les habitants de la région n'ont pas hésité à jouer le jeu de l'hôtelier pour accueillir, l'espace d'une nuit, ces 32 petits chanteurs. Tous avaient déjà été placés dans des familles dès l'annonce du concert. Une véritable ruée. «Cette tradition permet aux familles de partager quelques moments de la vie d'un jeune chanteur», indique Vincent Gutfreund. L'annulation de ce concert aurait été cruelle pour tous ceux qui se sont investis dans cette belle aventure. Une première pour la région. /MPR

Tavannes, église catholique, jeudi 21 mai à 20h15. Vente des billets et réservations: Office du tourisme, Saint-Imier (032 9423942) et librairie La Vouivre, Saignelégier (032 9511830).