Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les députés critiquent

27 mars 2007, 12:00

Le Grand Conseil bernois a sévèrement critiqué hier l?attitude du gouvernement dans le traitement de la faillite de la Fondation Bellelay. Les élus ont partagé pour la plupart les conclusions de la commission de haute surveillance qui estime que l?exécutif a outrepassé ses compétences dans ce dossier. Le président de la commission de haute surveillance (CHS) Henri Huber (lire notre édition d?hier) a estimé que le gouvernement porte une part de responsabilité dans la déconfiture de la Fondation Bellelay en soutenant un projet irréaliste. La CHS donnait une information sur les conclusions du rapport d?expert présenté à la presse en mars sur le cas Bellelay.

Le budget de la fondation contenait des chiffres fantaisistes, a relevé devant le Grand Conseil Henri Huber (PS). Il prévoyait notamment pour le poste d?hippothérapie des recettes pour 345 000 francs alors que les rentrées n?ont jamais dépassé les 20 000 francs par année. Le gouvernement, accusé de mauvaise évaluation des risques, répondra aujourd?hui aux critiques. Les Verts ont estimé qu?il fallait mettre un point final à cette affaire.

Le dossier Bellelay aura coûté au canton de Berne 8,15 millions de francs selon le rapport d?expert. Présentée comme le symbole de la coopération entre le Jura et le Jura bernois, la Fondation Bellelay entendait mettre en valeur le tourisme régional et le cheval des Franches-Montagnes. Elle a fait faillite en décembre 2004 et le domaine a été ensuite repris par divers privés qui le font actuellement marcher à pleine satisfaction de la région. En s?apprêtant entre autres à accueillir, cette année, le centième anniversaire du syndciat chevalin qui y exerce ses activités. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias