Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les bienfaits de la parole face au deuil

Nouvelles rencontres du Groupe d’accompagnement.

12 nov. 2015, 00:10

Entre mars et juin, un Groupe d’accompagnement pour personnes endeuillées (Gape) s’est mis en place sous la houlette de la paroisse réformée de Saint-Imier. Une première. Six personnes ont participé aux six rencontres organisées.

«Le bilan est très positif. Aux dires des participants, cette expérience a permis un échange riche et apaisant», indique Véronique Tschanz Anderegg, pasteure et aumônière. Encouragées par le groupe, les animatrices ont dès lors décidé de proposer une deuxième mouture destinée à de nouveaux participants. Ce cycle démarrera le 26 novembre.

Lors de la première expérience, un élément particulièrement bienfaisant a été relevé par plusieurs personnes: le fait de prendre conscience de la normalité de certaines de leurs réactions face au deuil. «Ce simple constat peut parfois contribuer à diminuer bon nombre d’angoisses», assure Véronique Tschanz Anderegg. Et de citer l’exemple de cette dame qui pensait perdre la raison car elle avait l’impression...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias