Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le tunnelier a repris du service

12 déc. 2007, 12:00

Le creusage du tunnel de Moutier de la Transjurane a franchi une nouvelle étape avec la remise en route du tunnelier immobilisé en 2003 dans un terrain instable. La géologie avait en effet empêché les responsables du chantier d'utiliser les grosses machines. Il reste désormais 750 mètres à excaver dans cette portion d'autoroute, qui devrait être ouverte au trafic en 2011.

Le tunnelier avait dû être stoppé en 2003 dans l'attente de la fin des travaux de consolidation dans une zone critique. La géologie avait en effet interdit une progression à l'aide de cette machine, sur un tronçon de 91 mètres dans le premier tube et de 74 mètres dans le second. Chaque tube a dû être excavé en progression alternée, au moyen de six galeries de petit gabarit. Ces travaux se sont achevés cet été, a annoncé hier l'Office d'information du canton de Berne.

La grosse machine a repris son travail en avançant vers le nord du futur tunnel. Elle excave actuellement la moitié inférieure du tube.

Si le tunnelier maintient sa cadence, il terminera son travail de forage en mai 2008 et sortira au portail nord, du côté d'Eschert. Le tunnel de Moutier a été percé il y a une année, le jour même de la Sainte-Barbe, patronne des mineurs et des artificiers. A la fin du mois dernier, le tronçon de la Transjurane entre Moutier et Choindez (JU) au nord du futur tunnel a été ouvert à la circulation. /ats-réd

Votre publicité ici avec IMPACT_medias