Le Ragusa noir, dernière trouvaille

30 mars 2008, 12:00

C'est la dernière trouvaille de Camille Bloch, l'entreprise de Courtelary qui emploie quelque 180 collaborateurs et qui a réalisé un chiffre d'affaires de 55 millions en 2007. Elle présente actuellement à ses partenaires en Suisse et à l'étranger le Ragusa noir, qui s'adressera en particulier aux amateurs préférant un chocolat avec une note cacaotée soutenue. Ce nouveau produit sera disponible cet automne.

Le Ragusa traditionnel est l'une des 20 marques les plus vendues en Suisse. Sa première apparition remonte pendant la Deuxième Guerre mondiale, dans le but de déjouer la pénurie de cacao. Aujourd'hui, la recette fonctionne toujours à merveille. La fameuse barre offrant un mariage unique et onctueux entre le cacao, le praliné noisette et les noisettes entières représente environ 1100 des 3550 tonnes vendues annuellement par Camille Bloch. Trente pour cent de sa production sont exportés. Les marchés étrangers principaux sont l'Allemagne, la France, l'Italie, le Danemark et les Etats-Unis. Le Ragusa noir sera la troisième variante de la marque mondialement connue.

Chaque jour, plus de 15 tonnes de chocolat suisse quittent la production de l'usine de Courtelary. /gst-comm