Le FC Saint-Imier réplique

30 oct. 2010, 10:10

Suite aux soupçons de bizutages au camp de Tenero, largement relatés par les médias, le comité du FC Saint-Imier est sorti de son mutisme avant-hier en début de soirée en diffusant un communiqué par l'entremise d'une avocate. Il répond ainsi à des accusations très graves relayées principalement par des médias électroniques. Le FC nie catégoriquement l'existence des faits évoqués, qui seraient survenus régulièrement à Tenero.

Le FC indique encore avoir pris toutes les mesures nécessaires suite à l'affaire du 27 septembre, survenue à Saint-Imier même, et fait part de sa compassion à la victime et à toute sa famille. /bdr