Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le comité du bal des étudiants ne badine pas avec la sécurité

Rassembler plus de 1200 jeunes à la salle de spectacles de Saint-Imier ne s'improvise pas. Le comité du bal des étudiants, présidé par Arménio Valente, ne va pas badiner avec la sécurité et les mesures de prévention. Ainsi tout est-il prévu pour éviter les dérapages dans une manifestation qui en sera, le 6 octobre, à sa 7e édition. Décentralisé à la patinoire d'Erguël en 2005, le bal des étudiants des quatre écoles supérieures imériennes (HE-Arc, Lycée technique, Ecole de commerce et Centre de formation des professions de la santé) s'était terminé avec un gros déficit de 20 000 francs. Son retour à la salle de spectacles, l'an dernier, avait permis d'éponger toutes les dettes. Le comité de l'association qui l'organise entend donc consolider ses acquis cette année et améliorer les défauts constatés lors des bals précédents.

27 sept. 2007, 12:00

Le plus gros chapitre reste celui de la sécurité et de la crédibilité de la manifestation. Ainsi, le 6 octobre, il faudra montrer sa carte d'identité pour accéder au saint des saints. «Les jeunes de moins de 16 ans ne seront pas admis au bal», a répété hier Jérôme Bühlmann, vice-président du comité. «Nous n'accorderons de dérogation aux élèves plus jeunes que s'ils nous ont envoyé au préalable une lettre d'autorisation de leurs parents. Mais, sans pièce d'identité officielle, personne ne rentrera.».

L'intransigeance se poursuivra au bar. «Chaque débit de boisson aura son responsable, pour prévenir les abus», a prévenu encore Jérôme Bühlmann. «Un bal est fait pour s'amuser. Ces contrôles se feront à notre corps défendant. Le bénéfice des bars nous permet de sortir des chiffres rouges.»

Seize agents professionnels de sécurité s'occuperont du contrôle de l'accès à la salle de spectacles et de ses abords immédiats. Ils fouilleront chaque personne et chaque sac à l'entrée. De plus, le centre contact de Tavannes, le canton de Berne et l'association Be my angel feront de la prévention dans l'enceinte de la manifestation.

Le bal des étudiants reste cependant une manifestation très courue. «Et nous voulons aussi frapper un grand coup pour notre dixième édition en 2010», a indiqué Arménio Valente. /PHC

Bal des étudiants, salle de spectacles de Saint-Imier, samedi 6 octobre de 20h30 à 3h30. Prélocation vivement conseillée jusqu?au 4 octobre auprès des agences de la Banque cantonale bernoise, à Saint-Imier, Corgémont, Malleray, Tavannes et Moutier. Renseignements: www.baldesetudiants.ch
Votre publicité ici avec IMPACT_medias