Réservé aux abonnés

Le canton de Berne ne veut pas l'étendre à Neuchâtel

07 août 2015, 13:35
data_art_7956578.jpg

Plutôt que de dissoudre l'Assemblée interjurassienne (AIJ) comme le prévoit la Déclaration d'intention du 20 février 2012, pourquoi ne pas la maintenir en activité et " étendre son champ de réflexion et d'action à l'ensemble du territoire de l'Arc jurassien, et donc au canton de Neuchâtel "? Telle était en substance l'idée défendue par la députée Anne-Caroline Graber (UDC, La Neuveville) dans une interpellation déposée au lendemain du scrutin du 24 novembre 2013. Refus du Conseil exécutif.

Après le rejet massif des Jurassiens bernois au lancement d'un processus qui aurait pu conduire à la cré...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois