Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Préfecture enterre le projet d'un funérarium à Tramelan

La commission cantonale pour la protection des sites et du paysage s'en mêle. François Vorpe dans les cordes.

17 juil. 2013, 00:01

Le bâtiment que François Vorpe projette de construire dans l'enceinte du cimetière de Tramelan a du plomb dans l'aile. L'entrepreneur de pompes funèbres se proposait de remplacer les vétustes installations actuelles par une nouvelle construction comprenant trois chambres mortuaires et une salle de recueillement, afin de permettre aux familles et aux proches de rendre un dernier hommage aux défunts dans des conditions décentes.

Or, la Préfecture du Jura bernois vient de communiquer aux parties qu'elle refusait d'accorder le permis de construire. Pour ce faire, elle s'appuie sur l'avis de la commission cantonale pour la protection des sites et du paysage (CSP). En fait, indique Daniel Chaignat, un des opposants, " la Préfecture n'a certes pas retenu nos arguments, estimant que, n'étant pas gênés directement par la construction, nous n'avions pas qualité de faire opposition. En revanche, elle refuse le permis en s'appuyant sur le verdict de la CSP pour qui,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias