Réservé aux abonnés

Drame de La Neuveville: «Je n’arrive même plus à pleurer la perte de ma fille»

Cinq ans après le drame de La Neuveville, les familles des deux femmes mortes dans le lac de Bienne attendent toujours des réponses de la justice. Le Tribunal fédéral vient de rejeter un recours de trois des huit prévenus.
02 août 2022, 12:00
Depuis plus de 5 ans, Robi Schläfli, ici avec son épouse Christiane, vient tous les soirs se recueillir au port de La Neuveville, sur les lieux du drame.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois