Réservé aux abonnés

La meilleure valse, celle à un temps

Le Grand Conseil bernois fait triompher la motion Bühler.
07 août 2015, 15:30
data_art_9196488.jpg

Au sein de la Délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes, présidée par Philippe Perrenoud, on y avait aussi songé à cette question subsidiaire. Mais elle est jugée difficilement réalisable d'un point de vue juridique, dans la mesure où on poserait bel et bien deux questions et non pas une principale et une subsidiaire. RED

Certains parleront de révolution, d'autres de rebondissement. Toujours est-il que le Grand Conseil a créé la surprise, hier, en désavouant en quelque sorte le gouvernement et le Conseil du Jura bernois (CJB). N'a-t-il pas accepté par 88 voix...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois