Réservé aux abonnés

La fusion n'est pas pour demain

Huit communes veulent plutôt renforcer les collaborations.
07 août 2015, 13:36
data_art_7959818.jpg

Ce n'est pas demain que les citoyens de Cormoret, Cortébert, Courtelary, La Ferrière, Renan, Saint-Imier, Sonvilier et Villeret se prononceront sur une fusion de leurs communes. L'idée n'est certes pas abandonnée, mais elle est mise au frigo pour le moment. Le temps que de nouvelles collaborations concrètes soient mises en place, éprouvées et évaluées. Ce n'est qu'au terme de cette phase - d'ici deux à trois ans environ - qu'une votation pourrait intervenir. Et celle-ci n'aura d'ailleurs pas un caractère définitif mais consultatif. Un vote d'intention en quelque sorte, qui pourrait déboucher s...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois