Réservé aux abonnés

"La droite a vraiment serré les rangs"

Le politologue Marc Bühlmann n'est pas surpris par la progression bourgeoise au Conseil exécutif. L'élection "géométrique" de Philippe Perrenoud? "Une tache sur sa chemise".
07 août 2015, 13:33
data_art_7931170.jpg

Même s'il doit sa réélection à cet artifice nommé "moyenne géométrique" et non pas à son total de voix, le conseiller d'Etat socialiste Philippe Perrenoud ne devrait pas ressortir affaibli du scrutin de dimanche. C'est en tout cas le point de vue défendu par Marc Bühlmann, directeur de l'Année politique suisse à l'Institut de sciences politiques de l'Université de Berne.

"Ce sont les bourgeois qui ont voulu cette règle, visant à protéger la minorité; ce serait difficile pour eux de la contester aujourd'hui" , constate le politologue établi à Corgémont. "Ils ne vont donc pas mettre cet élémen...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois