Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La circulation sera entravée par les feux et les déviations

Le quotidien de la circulation à Saint-Imier sera marqué ces prochains mois par les feux rouges et les déviations. Les travaux de réfection de la route cantonale et de son sous-sol vont démarrer à l'est de la localité. Pour une première étape entre le pont de Sébastopol et l'hôtel d'Erguël. La rupture d'une conduite d'eau sous la route cantonale avait déjà donné en février un avant-goût de ce que les Imériens vont subir ces cinq prochaines années. La réfection de la chaussée et la rénovation des réseaux d'eau, d'électricité et du téléréseau de la commune entrent cette semaine dans leur phase active. Cela par étapes, avec les inévitables restrictions de circulation imaginées par la commune et le canton.

06 mai 2008, 12:00

En guise de première tranche de ce salami routier, la route de Villeret, entre le pont de Sébastopol et l'hôtel d'Erguël. Un tronçon qui comprend deux carrefours importants, l'un situé vers les anciens abattoirs et l'autre permettant aux automobilistes de bifurquer vers Mont-Crosin.

Claude Godel, le chef de la police municipale de Saint-Imier, a ainsi précisé hier que la commune allait dans un premier temps faire poser des feux, entre le pont de Sébastopol et le carrefour de la rue du Midi. Ainsi la circulation sera-t-elle alternée à cet endroit, dès aujourd'hui ou demain.

Par la suite, le bureau d'ingénieurs mandaté a prévu des itinéraires de déviation, de concert avec les polices municipale et cantonale. Le trafic sera alors dévié par la rue du Midi, pour éviter, a expliqué Claude Godel, que «les automobilistes ne viennent s'empaler dans un carrefour en travaux».

Claude Godel estime que les Imériens entreront dans le vif de ces nuisances dès le mois de juillet. «La réparation de la conduite écrasée en février leur a déjà donné un avant-goût de la situation qui va régner cet été», a-t-il encore indiqué. Pour le secteur situé entre l'hôtel d'Erguël et la route de Tramelan, le bureau d'ingénieurs envisage un sens unique, le trafic venant de Mont-Crosin étant dévié par la rue de la Serre.

La première étape de ces travaux de réfection doit pouvoir se terminer à fin septembre ou mi-octobre, ont indiqué les Ponts et chaussées. «Mais le sous-sol de la route cantonale peut encore réserver de mauvaises surprises à la commune», ont-ils précisé. / PHC

Votre publicité ici avec IMPACT_medias