L'énigme Rossel vue par le fils

06 janv. 2010, 08:31

En 2008, l'Association Quinzaine Virgile Rossel célébrait avec faste à Tramelan le 150e anniversaire de la naissance d'un des plus illustres citoyens de ce village. Né en 1858, décédé en 1933, l'homme pouvait s'enorgueillir d'un cursus peu commun. Romancier, poète, dramaturge, critique littéraire. Mais aussi président du Tribunal fédéral et du Conseil national, recteur à l'Université de Berne et coauteur du Code civil suisse.

Comme quoi, en publiant «Le journal de mon père, Virgile Rossel (1858-1933)», la Société jurassienne d'Emulation propose une source historique jusqu'ici inédite. Ce journal est divisé en trois parties chronologiques: la période jurassienne (1858-1882), la période bernoise (1883-1911) et la période vaudoise (1912-1933). Le texte est en quelque sorte donné au lecteur par la médiation de son fils Jean, qui a lui-même rapporté en partie le texte original en annotant sa retranscription. On découvrira aussi dans ce document le texte inédit d'une conférence donnée par Jean Rossel en 1938 à propos de son père. Les éditeurs scientifiques du livre sont François Noirjean, historien et archiviste cantonal du Jura, ainsi que son adjoint Antoine Glaenzer. /pab

«Le journal de mon père, Virgile Rossel» est disponible chez les libraires de la région et sur www.sje.ch