L'élevage retourne à la case départ

Coup de tonnerre hier matin lors de l'assemblée extraordinaire des délégués de la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes, à Riedholz (SO). Alors que l'on craignait une non-entrée en matière, le projet de nouveau règlement d'élevage est passé à la trappe suite à une proposition des syndicats jurassiens d'apporter une modification au livre généalogique. Ce statu quo pourrait durer des années. Comme on s'y attendait, les débats ont été houleux hier matin à l'Ecole d'agriculture du canton de Soleure du Wallierhof, à Riedholz, où les délégués de la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes (FSFM) tenaient une assemblée extraordinaire consacrée au projet de nouveau règlement d'élevage.

17 avr. 2008, 12:00

Il aura fallu près de 45 minutes aux 135 délégués présents pour finalement entrer dans le vif du sujet, après avoir approuvé à bulletins secrets l'entrée en matière, par 82 voix contre 33 (20 bulletins blancs). Auparavant, l'assemblée avait déjà refusé de justesse (67 contre 32, la majorité étant fixée à 68 voix) une motion des éleveurs du Seeland qui proposaient d'emblée une non-entrée en matière en raison des conséquences financières engendrées par le nouveau règlement. A la surprise générale, puisque c'est plutôt du côté des syndicats du Jura historique qu'on attendait une telle proposition...

Sous la présidence du Fribourgeois Ernest Schlaefli, les délégués ont alors pu entamer la lecture détaillée des trois règlements. A commencer par le programme d'élevage, dont les modifications demandées par les éleveurs jurassiens ont toutes été acceptées par l'assemblée. C'est lors de la présentation du règlement du livre généalogique que le coup de théâtre s'est produit. Désireux de protéger davantage le standard de la race plutôt que d'accueillir l'ensemble des chevaux FM sous le même toit, les syndicats jurassiens (sauf celui du Clos du Doubs et de Tramelan-Ergüel) ont proposé une subdivision plus hermétique du registre généalogique que celle contenue dans le projet de la FSFM. La majorité n'ayant pas été atteinte pour l'une ou l'autre proposition lors d'un vote à mains levées, c'est donc à bulletins secrets que la décision est tombée: 49 voix pour la FSFM, 81 pour les Jurassiens. Ce résultat, où la majorité des deux tiers était requise pour poursuivre l'étude du projet, a eu pour effet l'abandon pur et simple des examens du règlement du stud-book et de celui du règlement de l'approbation des étalons qui aurait dû suivre. Conséquence: c'est l'ancien règlement qui reste ainsi en vigueur, ce qui aboutira certainement à une scission avec les défenseurs d'une «race pure».

Ce statu quo met en tout cas tout le monde dans l'embarras. La saison d'élevage 2008 se fera d'après les standards actuels et nul ne sait quand une nouvelle mouture sera proposée aux délégués. Luc Jallon, gérant de la FSFM, précise que le comité de la fédération va reprendre le projet de nouveau règlement comme base et repartir avec une nouvelle version qui sera à nouveau mise en consultation. / MMO