Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Ils étaient 59 candidats, 17 étalons sont déjà éliminés

Cinquante-neuf sujets ont participé hier à Glovelier à la première journée de la Sélection des étalons de la Fédération suisse d'élevage du cheval des Franches-Montagnes. Aujourd'hui, ils ne seront plus que 42 à se présenter devant les juges pour espérer se qualifier pour le test en station d'Avenches. C'est par une douceur printanière et devant un parterre d'éleveurs et de connaisseurs que s'est déroulée hier, à Glovelier, la première journée de la Sélection des étalons de la Fédération suisse d'élevage du cheval des Franches-Montagnes (FSFM). Le concours, qui se tient pour la deuxième fois sur deux jours, a permis à 33 éleveurs - en très grande majorité en provenance du Jura historique, berceau de la race - de présenter 57 chevaux de 3 ans et deux de 4 ans devant la commission d'approbation, composée de Jean-Louis Beuret, de La Bosse (président), d'Eddy von Allmen, de Mont-Tramelan, et de Stefan Küntzli, de Nottwil (LU). Pour la première fois, un 4e juge, André Theurillat, d'Epauvillers, officiait en tant que remplaçant en cas de pépin éventuel.

13 janv. 2008, 12:00

Le premier tri effectué hier visait à éliminer les sujets ne correspondant pas aux critères d'élevage de la FSFM, qui favorise les robes baie, alezane et noire, avec peu de marques blanches. Devant mesurer entre 150 cm et 160 cm, les chevaux devaient effectuer deux passages devant les juges, un au pas, l'autre au trot, avant d'être rappelés par groupes de six.

Les notes ont été attribuées en fonction du type (trop de taches blanches pénalisent le sujet), de la conformation et des allures. Autre nouveauté introduite cette année, la valeur d'élevage du blanc, qui a permis aux juges de statuer sur les cas douteux et qui permettra de mieux gérer à l'avenir l'hérédité des marques blanches.

Selon les spécialistes, la qualité des sujets présentés hier a été légèrement inférieure à l'année dernière. Leur taille était également plus petite. Les juges ont également porté une attention particulière aux trois sujets base (maximum 2% de sang étranger) ainsi qu'aux lignées menacées, dont les D, N (par No Limit) R et V.

La commission d'approbation n'a rendu son verdict qu'à 19h, une heure tardive qui n'a pas fait l'unanimité, mais qui a permis aux juges de prendre leur temps pour noter et communiquer les noms des 42 candidats qui se représenteront ce matin dès 8h15 sur la place de Glovelier. Les éventuels recours seront examinés avant le début de la sélection. Dès 14h, ils ne seront plus qu'une trentaine à repasser devant les juges et c'est en fin d'après-midi que l'on connaîtra les 18 jeunes mâles (au maximum) sélectionnés pour le test en station d'Avenches, qui débutera le lundi 21 janvier.

A l'issue des 40 jours de tests, seuls les deux tiers environ obtiendront le titre très envié de reproducteur de la race. / MMO

Votre publicité ici avec IMPACT_medias