Il refuse la présidence de son groupe

08 avr. 2008, 12:00

Fred-Henri Schnegg, député UDC de Sonceboz, a refusé hier d'occuper le fauteuil de président de son groupe au Grand Conseil, laissant ainsi la place à l'Alémanique Dieter Widmer pour mener, jusqu'en 2010, les débats des 47 agrariens siégeant au Rathaus. «J'ai refusé le poste pour des raisons linguistiques», a-t-il expliqué. «Je me débrouille en allemand, mais cela me demande le double de travail. Et puis, je ne pouvais pas me libérer totalement de mes obligations professionnelles.»

Fred-Henri Schnegg reste ainsi vice-président du groupe, ne voulant pas aller plus loin que son poste actuel. «Cela m'aurait obligé à accepter la présidence dans deux ans. Et cela n'a jamais été mon objectif», a-t-il déclaré. «J'ai donc choisi de soutenir la candidature de Beatrice Simon, du Seeland. au poste de premier vice-président au détriment de ma propre progression au sein de mon parti». / mba