Frissons et gros son à Cortébert

Samedi, sorcières, fantômes et vampires hanteront la salle polyvalente de Cortébert. Entre deux jus de citrouille, aperçu de la Mégaparty, une soirée placée sous les auspices d'Halloween.

28 oct. 2010, 12:03

Depuis 2005, les festivités organisées par Disco Mobile Company rythment la vie des fêtards de la région. Pour cette cinquième édition de la Mégaparty, après être passés de Sonceboz à Reconvilier, les trois DJ organisateurs, MC, DM et Niky, posent leurs sonos, boxes et autres projecteurs à Cortébert. «Compte tenu de l'affluence lors des précédentes éditions, la salle de Sonceboz ne convenait plus alors que le loyer de celle de Reconvilier était trop élevé», explique Cédric Montavon, alias DJ MC. «De plus, nous avions envie d'investir davantage de moyens financiers dans la décoration», rajoute Niky.

Après six mois de préparation, les trois compères s'apprêtent à en mettre plein les mirettes au public. La décoration est tenue secrète mais l'on peut déjà s'attendre à avoir la chair de poule en franchissant la porte d'entrée. «Les noctambules pénétreront dans un véritable château hanté», commente Niky. Les fêtards sont invités à enfiler leurs plus beaux masques et à se parer de leurs plus effrayants costumes. Les efforts vestimentaires seront récompensés. La programmation musicale, quant à elle, visera à satisfaire toutes les attentes en mixant plusieurs styles, de l'electro, au reggaeton, en passant par la house ou le R'n'B.

Les participants sont priés de se munir d'une pièce d'identité sous leur cape de Fantomas. La soirée étant réservée aux personnes âgées de 18 ans et plus, des contrôles rigoureux seront effectués à l'entrée. Cette restriction s'explique par les capacités restreintes de la salle. «Nous avons dû faire un choix, la halle de Cortébert est deux fois plus petite que celle de Reconvilier», affirme Cédric Montavon, soulignant que c'est à contrecœur qu'ils se sont résolu à prendre cette décision.

Envie de se déhancher sur des rythmes infernaux? Quelques conseils au préalable. Premièrement, il est utile de s'inscrire sur le site internet de la soirée, www.megaparty5.ch, pour être certain de monter dans le train fantôme. Deuxièmement, «il faut arriver tôt, les portes ouvrent à 22h», martèle Damien Montavon, alias DJ DM. «Le vestiaire est restreint et la salle risque d'afficher salle comble très rapidement». Une soirée Halloween à ne pas manquer. «Un tel événement n'a jamais eu lieu dans notre village», s'exclame Niky. /MRI