Forêts privées à valoriser

04 avr. 2008, 12:00

Le canton a lancé hier un appel aux 5000 propriétaires privés qui se partagent 28% de la forêt jurassienne pour les encourager à valoriser ce patrimoine. Ces dernières années, l'exploitation du bois en forêt privée est restée faible (environ 20 000 m3 par an, soit 12% de la récolte annuelle dans le Jura), ce qui a notamment pour conséquence directe une accumulation d'importantes réserves de bois (415 m3 par ha en moyenne en forêt privée, contre 334 m3 par ha en forêt publique).

Malgré un regain d'intérêt pour l'entretien des forêts et la commercialisation du bois, lié à une récente augmentation du prix du bois, les massifs de forêts privées restent sombres, uniformes et souvent peu entretenus. Les jeunes arbres y sont en outre sous-représentés. Vu l'importance du bois indigène dans le cadre d'une politique de développement durable et vu le potentiel pouvant être valorisé en forêt privée (une production régulière de 35 000 m3 par an serait réalisable et souhaitable), l'Office de l'environnement met sur pied ce mois-ci une campagne d'information et de vulgarisation à l'intention des propriétaires, ciblée sur les caractéristiques de la forêt privée.

Six rendez-vous sont prévus dans la région: les samedis 12 (Charmoille), 19 (Chevenez, Epauvillers, Vicques) et 26 avril (Bassecourt, Les Emibois), de 9h à midi. Les propriétaires de forêts privées, ainsi que toutes les personnes intéressées, pourront aborder concrètement les questions qui concernent la gestion d'un patrimoine forestier. / comm-mmo