Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Des offres trop tentantes

18 janv. 2008, 12:00

Plusieurs Jurassiens bernois se voient actuellement sollicités pour se rendre dans un restaurant de leur région et y recevoir une somme d'argent ou un téléphone portable. La pratique, qui a déjà sévi dans les cantons de Vaud et de Genève, est connue de la Fédération romande des consommateurs (FRC). Valérie Muster, juriste à la FRC, indique toutefois qu'il n'y a rien de pénalement répréhensible à cela, vu que les entreprises responsables de ce genre de démarchage «savent quelle est la limite à ne pas dépasser» en droit.

Les personnes sollicitées doivent s'inscrire au préalable aux rendez-vous que les auteurs de ces offres leur proposent. Valérie Muster indique cependant que ces rencontres n'ont pour but que de vendre divers produits. Le montant de 1295 fr. qui est censé revenir aux participants invités sera, selon la juriste, proposé sous forme de rabais sur de futurs achats. Valérie Muster recommande de ne pas donner suite aux offres, tout en rappelant que la loi prévoit que les personnes ont un délai de sept jours pour se rétracter après avoir signé un engagement d'achat. Contacté, le démarcheur ne répond que par un message préenregistré. /bdr

Votre publicité ici avec IMPACT_medias