Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Des interrogations plutôt qu’une crise

La Chambre d’économie publique s’attend à une fin d’année pénible.

22 oct. 2015, 01:32
MPS a Court..photo Stephane Gerber/Bist

Pas très réjouissantes, les perspectives des entreprises industrielles pour le dernier trimestre 2015! C’est en tout cas ce qui ressort du baromètre de la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP), établi sur la base des réponses d’un panel représentatif de 22 entreprises, dont la moitié comptent moins de 50 employés.

«Il y a clairement une péjoration des attentes des entreprises pour la fin de l’année», constate Patrick Linder, directeur de la CEP. Quasiment tous les paramètres pris en compte montrent une courbe en baisse, «dans la continuité d’une tendance qui a débuté avant même la décision de la Banque nationale d’abandonner le taux plancher». Ce qui, selon notre interlocuteur, confirme que «le franc fort est un facteur aggravant, mais que la situation est d’abord due à des facteurs conjoncturels». Une situation qui devrait, selon toute vraisemblance, perdurer au cours des premiers mois de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias