Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Des enfants vraiment terribles

Les Z'Amis du Creux-du-Loup possèdent désormais leur place, inaugurée par un conseiller municipal. Cérémonie officieuse, mais grandiose Le rond-point de la rue des Champs-Fleuris porte désormais le nom de place des Z'Amis du Creux-du-Loup.

13 sept. 2006, 12:00

C'est ainsi que l'ont baptisé les «ex-enfants» des quartiers du coin samedi dernier, lors d'une cérémonie certes officieuse, mais grandiose.

En effet, après s'être réunis pour la première fois en 1999, les enfants aujourd'hui adultes des quartiers du Chalet, des Plânes, Champs-Fleuris et environs ont remis ça.

Crasses à gogo

L'objectif de ce grand rassemblement de plus d'une centaine de personnes: se remémorer, évoquer les souvenirs, les bons moments et les crasses d'antan, dont ce secteur du haut du village était riche à l'époque.

C'est que les gosses qui y proliféraient étaient particulièrement vivaces, et jamais à cours d'idées pour s'amuser, faire des farces et même y apprendre à fumer dès leur plus tendre enfance.

Retour au pays

En ce lieu de rencontre mythique pour eux, juste en face des anciennes balayures, on pratiquait le foot en été, on construisait cabanes et fortins pour la petite guerre.

En hiver, c'était le ski et surtout le hockey. Le Plot y avait déjà tout petit trouvé sa vocation de maître de glace, puisque bien avant la patinoire des Lovières, c'était déjà lui qui s'occupait de celle des Champs-Fleuris...

Samedi dernier, avant de se rendre à la buvette du téléski pour une soirée, on a fait les choses en grand tout près du Creux-du-Loup. Un cortège avec sonneurs de cloches a précédé l'inauguration de la place des Z'Amis en grande pompe.

C'est le conseiller communal André Tellenbach qui a sectionné le ruban à l'aide d'une cisaille géante. Discours officieux par le représentant de la commune et le maître de cérémonie, Bernard Langenegger, puis sous les vivats et applaudissements, la plaque officielle au nom de la nouvelle place a été dévoilée.

Relevons que plusieurs ex-enfants du Creux-de-Loup, habitant désormais un peu partout ailleurs, sont revenus spécialement à Tramelan pour la circonstance. / MBO-Journal du Jura

Votre publicité ici avec IMPACT_medias